Voyager « children friendly » en avion ou en train

Bientôt les vacances, vous êtes surexcités et impatients à l’idée d’y être, mais quand vous pensez au trajet… ça vous angoisse déjà ! Prendre l’avion ou le train avec des bébés, c’est comme faire un marathon, ça se prépare en avance sinon c’est le cauchemar assuré !

5 TIPS POUR ETRE AU TOP LE JOUR J

1. Règle n•1, l’avion et le train sont des zones de non-droit !
Tout est permis à partir du moment où il n’y a pas de danger et que ça ne gêne pas les voisins, bien sûr. L’objectif ici est d’économiser votre énergie au maximum, afin de tenir sur le long terme.
On ne commence surtout pas à lutter si bébé demande un biscuit ou les gommettes dès le départ du train… Ce serait une consommation d’énergie inutile !

2. On prévoit la dose de gâteaux sucrés et salés, des trucs nouveaux et sexy, ça peut occuper bébé une bonne partie du voyage… Partant du principe qu’il mange équilibré 99 % du temps, il se remettra très bien d’une petite crise de boulimie occasionnelle. Il faut savoir qu’avant les deux ans de l’enfant, pas de restriction dans l’avion sur les boissons et la nourriture en cabine (boissons chaudes et froides, repas, biscuits, etc.), raison de plus pour ne pas se priver.

3. On prend des jeux pratiques pour les transports : livres, coloriages à l’eau, gommettes. On télécharge l’application topissime « ardoise magique » et des dessins animés sur téléphone ou tablette, oui, même si notre bébé n’a encore jamais regardé d’écran de sa vie… No panic, pas de risque d’endommager son cortex si ça reste ponctuel.

4. On prévoit un sac à langer méga complet. Personnellement je prends carrément une valise cabine à roulette (bon, j’ai deux bébés) : couverture, doudou, langes, couches, sacs à couche, lingettes, bavoir, tenue de rechange, Doliprane, Dolodent, Toplexil (ça peut servir en tout dernier recours‒ oui oui, c’est bien ce que vous pensez, ce sirop fait dormir…) et un mini-kit pour le lendemain si c’est un voyage un avion, car malheureusement il arrive souvent que les valises soient en retard.

5. Et la règle la plus importante : on ne sort jamais la veille du voyage car c’est comme avant un marathon, on va avoir besoin de beaucoup d’énergie donc on se couche tôt, et surtout on oublie l’apéro.

Bonnes vacances !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s